Rénovation thermique

Pensez isolation pour réduire votre consommation d'énergie

Les parois non isolées comme le toit le plancher les murs et les fenetres sont froides en hiver et chaudes en été. Résultat: elles provoquent dessensations d'inconfort et génèrent des dépenses de chauffage ou de climatisation excessives.

Une bonne isolation thermique supprime notamment l'effet paroi froid en hiver. Pour lui garantir un maximum d'efficacité il est important de lui associer un bon systéme de ventilation.

Vous bénéficierez ainsi: -d'un réel gain de confort, -d'une diminution de votre facture de chauffage.

Maîtriser les dépenses liées à la consommation d'énergie, réduire la production de gaz à effet de serre, et promouvoir les énergies renouvelables, tels sont les enjeux de notre société pour préserver l'environnement.

En France, les 31 millions de logement à rénover ou à réhabiliter représentent un patrimoine important: l'entretenir, le rénover, l'améliorer et le valoriser font partie des priorités des Français et de leur culture. Il est évident que les artisans du bâtiment ont un rôle essentiel à jouer pour rendre ce patrimoine "grenello-compatible"

En effet, le projet de loi de programme relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l'environnement fixe le cap de réduction des consommations d'énergie des bâtiments:


  • Toutes les constructions neuves devront, à partir du 1er janvier 20013 (date anticipée au 01/01/2011 pour les bâtiments tertiaires et publics) respecter le seuil de consommation d'énergie primaire de 50 kWh ep/m²/an, soit environ deux à quatre fois moins que le niveau fixé par la RT 2005.  
  • Les consommation d'énergie du parc de bâtiments existants devront être réduites de 38% d'ici à 2020, ce qui revient à supprimer les tranches les plus énergivores des étiquettes énergétiques


 






 

 

Pour atteindre cet objectif, la recherche de l'efficacité énergétique globale est essentiel. Elle passe par la bonne connaissance du logement à rénover (état des lieux des produits et équipements techniques) puis par la proposition (ou la recommandation) et la mise en œuvre d'une combinaison efficace de solutions plutôt que l'addition de produits intrinséquement performants.

Les pouvoirs publics ont bien mesuré les enjeux du changement climatique et du rôle salutaire de la combinaison des performances dues à l'isolation, à l'étanchéité à l'air, aux menuiseries, à la ventilation, au mode de chauffage. Ils ont mis en œuvre des mesures fiscales et financières qui ont pour but d'inciter et de pousser à l'efficience énergétique des bâtiments.

Le Bâtiment face aux nouvelles exigences.

Les renforcement du Grenelle attendus sur le plafonnement des consommation d'énergie et des émission de CO2 conduisent à rechercher et à optimiser le coût et les performances de tous les composants de la construction.

Les futures réglementations et les constructions à basse consommation d'énergie accentuent le raisonnement sur le bilan énergétique global et non plus uniquement sur les déperditions.

 

Les travaux d'isolation thermique peuvent donner droit à des aides financières. Accessibles aux propriétaires ou aux locataires, elles permettent d'alléger les dépenses.

Guide Performances et confort de l'habitat rénové. CAPEB